Algérie: le patron de Ennahar condamné à 10 ans de prison ferme

Le patron du groupe de médias privé algérien « Ennahar », Mohamed Mokaddem dit « Anis Rahmani », a été condamné, dimanche, à une peine de 10 ans de prison ferme, pour son implication dans des affaires liées à la corruption.

Ainsi, la Cour d’Alger a confirmé le jugement de première instance prononcé à l’encontre de Mohamed Mokaddem, poursuivi notamment pour mauvais usage des fonds de la Sarl « El-Athir Presse » (relevant du groupe Ennahar), infraction à la réglementation des changes, trafic d’influence pour l’obtention d’indus avantages et fausse déclaration, rapportent des médias locaux.

L’ancien homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, également poursuivi dans cette affaire pour « blanchiment d’argent », a été condamné à la peine prononcée en première instance, soit une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de dinars algériens, ajoutent les mêmes sources. La Sarl « El-Athir Presse », relevant du groupe, a été condamnée à payer une amende de 12 millions de DA et à verser une indemnité de 10 millions de DA au Trésor public.

AK

La photo d’Achraf Hakimi avec sa mère fait réagir la FIFA






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page