Algérie: l’armée hausse ses menaces d’un cran (VIDEO)

La rue gronde chez nos voisins de l’est. Les manifestations succèdent aux manifestations, aussi bien à Alger que dans les autres villes algériennes, exigeant que le président Abdelaziz Bouteflika renonce à briguer un 5ème mandat.

Cette effervescence populaire n’est pas pour plaire aux militaires algériens. Et pour faire taire la vox populi, la soldatesque promet la répression violente des manifestants comme moyen d’étouffer ce « niet » retentissant du peuple algérien à « ce mandat de trop » d’un président impotent, hospitalisé à Genève.

Et c’est par la voix d’Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), que les citoyens algériens, dont les manifestations se passent d’une manière pacifique, sont menacés d’un bain de sang annoncé!

Espérons que la soldatesque, qui détient le vrai pouvoir en Algérie, avec la connivence de proches de Bouteflika au Palais El Mouradia, saura raison garder!

Larbi Alaoui




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page