Algérie: après la peste des petits ruminants, la fièvre aphteuse

Après la détection de nombreux foyers de la peste des petits ruminants (PPR) en Algérie qui ont décimé nombre d’ovins et de caprins (plus de 2000 têtes), voilà qu’une autre maladie virale hautement contagieuse, la fièvre aphteuse, frappe et se propage de manière inquiétante.

L’Algérie qui a du mal à endiguer la PPR, au regard du retard pris pour ce qui est de la distribution des vaccins au grand désarroi des éleveurs algériens, qui impassibles, assistent à la décimation de leurs troupeaux, se voit de ce nouveau fait lourdement handicapée dans sa lutte désespérée contre l’éradication et la propagation de ces maladies virales.

Bien plus que les deux épidémies en elles-mêmes, que l’on peut facilement éradiquer pour peu que la mobilisation suive, ce qui fâche dans le monde agricole chez nos voisins, c’est la gestion de cette crise par les autorités. Le laxisme l’emportant largement sur la raison, force est de constater que les efforts de l’éleveur algérien pour préserver et protéger ses bêtes restent vain par la faute du laisser-aller gouvernemental.

Le collectif des vétérinaires algériens d’ailleurs, ne cache pas sa préoccupation face à cette situation qui de plus en plus le dépasse. Le gros du problème c’est qu’à cette confusion ambiante qui menace le cheptel, les mesures du département de tutelle sont loin de la réalité du terrain.

De plus, quand on sait la transparence des autorités algériennes dans leurs déclarations on ne peut qu’être inquiets. Les chiffres liés à ces maladies sont volontairement sous-estimés. Selon des données de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) publiées le 8 janvier, “au total, 87 foyers de fièvre aphteuse ont été déclarés en Algérie depuis le 22 juin 2018”. Les autorités algériennes n’en ont déclaré que 34 à l’OIE à la fin de l’année. C’est tout dire sur l’inquiétude qui règne.

M.J.K.

Suggestions d’articles

6 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur le prince Moulay Rachid

La famille royale célèbre ce jeudi, le 49ème anniversaire du prince Moulay Rachid. Voici six choses que vous ne savez peut-être pas sur son parcours.