Algérie: Ahmed Benchemsi expulsé et accusé d’infiltration

Selon la chaîne Ennahar TV et plusieurs médias algériens, la Justice a ordonné, dimanche 18 août 2019, l’expulsion d’Ahmed Réda Benchemsi.

Ces mêmes sources affirment qu’il est entré sur le territoire algérien “sans aucune autorisation officielle lui permettant d’agir en tant que représentant de l’organisation américaine Human Rights Watch”.

Les premiers résultats de l’enquête indiquent que la présence d’Ahmed Réda Benchemsi en Algérie “est dans le cadre d’une agenda visant à infiltrer le “mouvement populaire” qui secoue le pays”, précise Ennahar.

Arrêté vendredi 9 août à Alger, le directeur de la communication pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de Human Rights Watch, Ahmed Benchemsi, avait été relâché “dans la nuit, aux environs de minuit”, après plusieurs heures d’investigation, rapporte TSA, qui cite une “source proche de l’intéressé”.

Le fondateur et ex-directeur du magazine Telquel avait été arrêté pendant la mobilisation populaire et avait été conduit à un commissariat à Alger avant d’être placé en garde à vue, selon le journal El Watan.

LIRE AUSSI: Expulsé d’Algérie, Ahmed Benchemsi débarque à Casablanca

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elim. CHAN 2020: l’Algérie et le Maroc se quittent bons amis (VIDEO)

L'équipe nationale des joueurs locaux a fait match nul (0-0) contre son homologue algérienne lors du match joué, ce samedi soirstade Mustapha Tchaker de Blida...