Affaire Tariq Ramadan: un avocat sur écoute

Henda Ayari, ancienne salafiste muée en militante féministe, est l’une des trois femmes portant des accusations de viol à l’encontre du prédicateur Tariq Ramadan. Dans son cas, le viol aurait eu lieu dans un hôtel parisien en 2012.
Elle est défendue par Me Jonas Haddad qui a découvert qu’il était sur écoute, rapporte le magazine hebdomadaire L’Express, qui avait révélé cette affaire. Et c’est en consultant le dossier d’instruction que l’avocat a compris que les enquêteurs avaient écouté l’une de ses conversations avec sa cliente.
En fait, c’est le téléphone de celle-ci qui était sur écoute sur ordre d’une commission rogatoire ayant permis cela à la brigade criminelle de Paris. Ainsi, les communications téléphoniques de Henda Ayari, de même que celles des deux autres plaignantes, Mounia Rabbouj et celle surnommée “Christelle”, ont été interceptées pendant les mois d’août et de septembre de l’année écoulée.
La même source rappelle que cette mesure, dans un dossier pareil, n’est pas exceptionnelle mais demeure “rarissime” dans les annales de la justice française.
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nouveau rebondissement dans l’affaire Tariq Ramadan

Les juges d’instruction en charge de l’affaire Tariq Ramadan ont désigné le Docteur Daniel Zagury, le célèbre expert psychiatre, pour explorer la notion d’ «emprise» évoquée par les victimes présumées de l’islamologue.