Affaire Khashoggi: la télévision turque diffuse des images inédites

La Turquie n’a pas l’intention d’oublier l’affaire Khashoggi. Elle vient de diffuser de nouvelles images troublantes filmées par une vidéosurveillance près du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. On peut y voir des hommes qui transportent des sacs dans lesquels se trouverait le corps démembré du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Ces images datent du 2 octobre, date de sa mort et la télévision affirme que le corps de Jamal Khashoggi a été découpé et placé dans des sacs et des valises qui sont arrivés au consulat deux heures avant le crime. Rappelons que le corps du journaliste n’a toujours pas été retrouvé.

Rappelons que selon CNN, les derniers mots de Jamal Khashoggi sont « je ne peux pas respirer ». CNN affirme que cette information provient d’une source qui a lu la transcription d’un enregistrement audio du meurtre.

La chaine américaine précise que la transcription prouve que le meurtre du journaliste saoudien était « prémédité » et que des appels téléphoniques ont été effectués pendant le meurtre pour décrire le déroulé des faits au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. Ces appels téléphoniques seraient adressés à de « hauts responsables saoudiens », ajoute CNN selon sa source.

Force est de constater que l’élimination sordide de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien, critique du régime wahhabite, cause bien plus de dommages politiques que tous les articles qu’il aurait écrit à l’encontre des Ben Salman et de l’Arabie saoudite.

Les conséquences négatives de l’affaire Khashoggi sont indéniables, aussi bien sur la scène internationale qu’à l’intérieur même du royaume wahhabite.

Sur le plan international, l’affaire, bien qu’elle contrarie à plus d’un titre l’occident, est de plus en plus mise en veilleuse. Aux Etats-Unis par contre, son ampleur médiatique suscite des polémiques d’une rare intensité surtout quand Donald Trump est à la baguette et qu’il souffle le chaud et le froid.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Affaire Khashoggi: cinq Saoudiens condamnés à mort

Le procureur général d'Arabie Saoudite a prononcé la peine de mort à l'encontre de cinq personnes. Celles-ci sont accusées dans leur implication dans l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.