Affaire Khashoggi: cinq Saoudiens condamnés à mort

Le procureur général d’Arabie Saoudite a prononcé la peine de mort à l’encontre de cinq personnes. Celles-ci sont accusées dans leur implication dans l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Les cinq, tous des civils, “ont directement participé à l’assassinat”, écrit d’autre part le journal régional français , “Ouest France”.

Trois autres personnes ont écopé d’une peine d’emprisonnement ferme de 24 ans, dans la même affaire de l’assassinat de Khashoggi, le 2 octobre de l’année écoulée, à l’ambassade de son pays à Istanbul. Le procureur général saoudien a aussi précisé que Saoud al-Qahtani, ancien consultant au Cabinet royal et ex-conseiller de MBS, a été relaxé après avoir été entendu par la justice mais n’a été l’objet d’aucune accusation, dans cette affaire sordide.

“Ouest France” ajoute également que le général Ahmed al-Assin, ancien numéro 2 du renseignement saoudien, a été aussi acquitté.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: l’Arabie saoudite suspend l’octroi de visas à sept nationalités

L'Arabie saoudite a suspendu temporairement la délivrance de visas touristiques électroniques aux ressortissants de sept pays en raison de la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé le Ministère saoudien de la santé.