Zones enclavées: le sauve-qui-peut du gouvernement marocain

22 provinces, dont 1205 douars relevant de 169 communes, avec une population totale de 514000 habitants sont concernés par le plan d’intervention du gouvernement pour atténuer les effets du froid et de la neige. C’est ce qu’a annoncé le chef de gouvernement Saad Eddine El Othmani lors du conseil de gouvernement tenu ce jeudi 8 février.

Un poste de commandement exceptionnel a effectivement été mis en place pour venir en aide aux régions désenclavées, dans lequel collaborent les gouverneurs, les autorités provinciales, des départements ministériels, la gendarmerie royale, les forces auxiliaires et la protection civile.

A ce propos, El Othmani a confié que les difficultés persistent au niveau de certaines régions malgré les efforts de l’Etat, principalement «à cause du nombre insuffisant de déneigeuses, ce qui a nécessité l’utilisation d’engins empruntés d’autres régions».

Il a ajouté que 600 médecins et 2000 infirmiers sont intervenus dans les zones enclavées qui ont d’ailleurs bénéficié de vivres, de couvertures et d’aliments pour le bétail. Le chef de gouvernement s’est également penché sur la situation des nomades, difficiles à localiser, selon lui, à cause des conditions météorologiques. «Les éléments de la Gendarmerie royale ont tenté de les repérer par des hélicoptères pour les secourir et leur apporter l’aide nécessaire», a affirmé El Othmani.

A noter que les cours ont été temporairement suspendus dans environ 900 établissements en attendant que la météo soit plus clémente.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page