Zefzafi interrompt le prêche du vendredi et met la pagaille (VIDEO)

C’est une journée bien exceptionnelle qu’ont vécue les habitants d’Al Hoceima. A la veille du mois de Ramadan et à l’occasion de la prière du vendredi au sein de la mosquée Mohammed V, Nasser Zefzafi a voulu créer encore l’événement…

Il a tout simplement investi le Minbar et chassé de force le prédicateur qui était en train de prononcer son prêche. Et voilà que la bataille qu’il a menée sur les places publiques s’était invitée au sein du lieu du culte où la voix de la raison est censée être répandue.

LIRE AUSSI: Après les agissements de Zefzafi, le ministère des Habous réagit

Non, Zefzafi s’est saisi du microphone et a qualifié d’abord l’Imam, de porte-voix du Makhzen et de laquais des sultans. Il s’est ensuite emporté dans des diatribes dignes des chefs de guerre des temps anciens, ceux de l’avènement de l’Islam. Utilisant le vocabulaire religieux le plus radical, il s’est attaqué à l’Etat qui, selon lui, a semé la misère dans la région et contraint la population à l’exil. Et pour mieux jouer sur les sentiments des fidèles, il a critiqué sévèrement les chaînes de télévision publiques qui diffusent « les scènes obscènes et dévient notre jeunesse de la voie du salut ».

LIRE AUSSI: Al Hoceima: Nasser Zefzafi lance de nouvelles menaces

Tout y est. Et l’emprunt du lexique religieux entraîne le mouvement qu’il conduit vers une autre sphère. La protestation à caractère social va dévier pour épouser des formes dont les conséquences peuvent être dramatiques. Mais, Zefzafi n’en a cure. Il compte aller jusqu’au bout. Mais quel bout justement? Seul Zefzafi et ceux qui le manipulent le savent. Et quelles que soient les initiatives de l’Etat, quelles que soient les concessions, les troupes de Zefzafi ne comptent pas s’arrêter, mais ils n’osent pas encore appeler au Jihad. Cela ne saurait tarder.

LIRE AUSSI: Qui est Zafzafi, le leader du mouvement d’Al Hoceima et que veut-il?

T.J.

 


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page