Zaio: la police tire sur un homme dangereux

Les éléments de police relevant du commissariat régional de la ville de Zaïo ont été contraints, mercredi, d’utiliser leurs armes de service pour appréhender un repris de justice, objet d’un avis de recherche pour vol, qui a exposé ces policiers à une agression sérieuse à l’aide d’armes blanches et jets de pierre au moment de son interpellation.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que des éléments de l’arrondissement de police sont intervenus pour interpeller le suspect (36 ans) à son domicile au quartier « Masna’ Sokkar » dans la même ville.

Cet individu, aux antécédents judiciaires pour vol et trafic de drogue, a opposé une résistance violente aux policiers en leur jetant des pierres et en les menaçant au moyen de l’arme blanche et d’une bonbonne de gaz de petite taille, précise-t-on de même source.

Face à cette situation, le commissaire de police, chef dudit arrondissement, et un brigadier de police faisant partie des éléments de renfort à utiliser leurs armes de service et tirer plusieurs balles de sommation, avant d’atteindre le suspect au niveau de ses membres inférieurs.

Cet usage contraint de l’arme de service a permis de neutraliser le danger et d’interpeller le mise en cause, avant qu’il ne soit évacué à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, dans l’attente de le soumettre à une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer l’ensemble des actes criminels qui lui sont reprochés, conclut la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page