Volaille: le prix du kilo atteint 25 dirhams, les Marocains en colère

Les prix de la volaille poursuivent leur hausse, au grand dam des consommateurs. Alors que le kilo coûte désormais 25 dirhams à Rabat, Casablanca et dans d’autres villes du Royaume, les Marocains tirent la sonnette d’alarme et appellent les autorités à intervenir.

Dans une déclaration à Le Site info, Khalid Rbati, le chargé de communication de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA), avait indiqué que cette augmentation est due à la pandémie de la covid-19, d’une part, et de la baisse de la production, d’autre part. Ceci, en sus de l’augmentation du prix de l’alimentation pour volailles et de la célébration des mariages, entre autres festivités.

Notre interlocuteur a également souligné que l’allègement des mesures restrictives a contribué à l’augmentation de la demande et a provoqué la revue en hausse du prix de la volaille, à cause de ladite demande devenue supérieure à l’offre.

Concernant la probabilité de voir une revue à la baisse du prix de la volaille dans les prochaines semaines, Khalid Rabti a avoué qu’il est difficile, pour l’heure, d’anticiper sur ce qu’il adviendra du secteur avicole car celui-ci pâtit de nombreux problèmes auxquels il est nécessaire de trouver des résolutions adéquates et systématiques.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page