Vol de voitures à Casa: un officier de police chef de bande

La police judiciaire de Sidi Bernoussi, à Casablanca, a arrêté, lundi, un officier de police relevant du poste de police 28 de Moulay Rachid.

Son arrestation fait suite à l’enquête et à l’interrogatoire d’éléments d’une bande spécialisée dans le vol de voitures et de falsification de papiers.

Il a été démontré qu’il est impliqué dans une série de vols de voitures.

Assabah, qui dévoile cette affaire, affirme, selon ses sources, que pour les besoins de l’enquête, le parquet général de la cour d’appel a ordonné de mettre l’officier en détention préventive pour constitution d’une bande de voleurs de voitures et pour la falsification de papiers.

Les sources précisent que l’officier était responsable du service de délivrance de certificats de résidence dans son arrondissement.

Son arrestation est intervenue après le démantèlement par la police d’El Bernoussi de la bande de voleurs.  Parmi ses membres : des travailleurs d’un centre d’enregistrement devoitures et d’autres employés dans des magasins de vente de ferrailles.

Ces arrestations sont la conséquence de nombreuses plaintes de citoyens surpris de la disparition de leurs véhicules.

Lors de leur interrogatoire, les voleurs ont donné le nom de l’officier. Quant à la répartition des rôles entre eux, cela se passait de la manière suivante : certains se chargeaient de suivre la voiture ciblée avant de la voler. D’autres de la falsification des papiers et des plaques minéralogiques. Lors d’une troisième étape, la voiture et les faux documents étaient confiés à l’officier qui se chargeait de sa vente. Ils partageaient ensuite le pactole.

Ces aveux de la bande de voleurs ont poussé les enquêteurs à prendre contact avec Hassan Matar, procureur général du roi près la cour d’appel de Casablanca qui a ordonné la mise en détention préventive de l’officier de police.

Entre temps, les éléments de la brigade judiciaire ont surpris l’officier chez lui, à Ain Borja. La fouille de sa demeure et de sa voiture ont permis aux policiers de saisir un ensemble de documents et de preuves liés aux voitures volés.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page