Voici le budget 2021 du ministère de l’Habitat

Le budget alloué à l’investissement pour le département de l’Habitat et de la politique de ville s’élève à 390,92 millions de dirhams (MDH) au titre de l’année 2021, a fait savoir, mercredi à Rabat, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb.

Ledit budget est en hausse par rapport à celui de l’année 2020 qui se chiffrait à 491,62 MDH, a précisé Bouchareb, lors d’une présentation du budget de son département au titre de l’année prochaine, devant la commission de l’intérieur, des collectivités territoriales et des infrastructures à la Chambre des Conseillers.

Pour ce qui est du budget de fonctionnement du même département, Mme Bouchareb a noté que quelque 202,36 MDH ont été alloués aux dépenses du personnel en hausse par rapport à celles de 2020 qui se sont élevées à près de 187,04 MDH, alors les dépenses en matériel et les dépenses diverses se sont chiffrées à 88,63 MDH, contre 95,63MDH un an auparavant.

S’agissant du département de l’Aménagement du territoire national et de l’urbanisme, la ministre a relevé que le budget d’investissement relatif à celui-ci, se chiffre à 187,63 MDH en baisse par rapport à celui de l’année 2020 qui était de 194,19 MDH.

Elle a également fait savoir que budget de fonctionnement du même département est réparti entre des dépenses du personnel qui se chiffrent à 160,70 MDH en 2021 contre 145,26 MDH en 2020 et des dépenses en matériel et dépenses diverses se chiffrant à 553,63 MDH en 2021 contre 554,08 MDH en 2020.

Mme Bouchareb a par ailleurs souligné que les orientations de la loi de finances 2020-2021 relatives au ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville visent notamment la réduction des disparités sociales et territoriales et le renforcement de l’efficacité de la gouvernance publique.

Il s’agit également de la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée et la poursuite de la réforme du système de retraite, outre le renforcement des services sociaux, spécialement durant ces circonstances exceptionnelles que traverse le Royaume en temps de pandémie.

Elle a, de même, jeté la lumière sur les défis à relever durant l’année prochaine, notamment ceux relatifs à la baisse du budget alloué à son département comparativement à l’année 2020 et son impact sur la mise en œuvre des engagements contenus dans le programme gouvernemental.

M.S. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page