Voici à quoi servent les nouveaux appareils installés sur les autoroutes du Maroc

Depuis quelques jours, les utilisateurs de WhatsApp font tourner des enregistrements vocaux annonçant l’installation de “nouveaux radars” sur les autoroutes marocaines.

Les instigateurs de ces messages vocaux appellent les citoyens à “faire preuve de précaution”, et par conséquent à “respecter les limitations de vitesse”.

Contrairement à ce qui a été diffusé, ces nouveaux appareils sont uniquement destinés à recueillir le nombre de véhicules empruntant ces routes, a indiqué une source bien informée à Le Site Info.

Rappelons par ailleurs que le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau avait lancé un appel d’offres relatif à l’acquisition, l’installation et la maintenance de 552 appareils de contrôle et de détection automatique des infractions du Code de la Route.

Il s’agit de 276 appareils de contrôle de vitesse hors périmètres urbains, 204 appareils de contrôle du respect des feux de signalisation et de la vitesse dans les périmètres urbains et 72 appareils de contrôle de la vitesse moyenne au niveau des autoroutes, indiquait un communiqué de ce département.

Les appareils, en plus de la détection des infractions relatives à l’excès de vitesse et les feux de signalisation, disposent de plusieurs caractéristiques, notamment la détection de plus d’un véhicule à la fois, pouvant atteindre 24 véhicules, des infractions routières sur les passages interdits à la circulation et relatives à la ligne continue, ainsi que la distinction entre les véhicules légers et les poids lourds, la possibilité d’exploitation dans les deux sens (éloignement-rapprochement) et l’utilisation de la technique de balayage par laser.

Concernant les appareils de contrôle de la vitesse moyenne, ils seront installés au niveau du réseau autoroutier et permettront de contrôler la vitesse moyenne des véhicules au niveau des sections autoroutières sur plusieurs kilomètres, précisait le communiqué, notant que ce projet s’étale sur deux ans.

Le ministère avait procédé en 2018 à l’acquisition de 280 radars mobiles, dans le cadre de la diversification des moyens de contrôle automatique de la vitesse.

R.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Jet de pierres: les Autoroutes du Maroc “fortement mobilisées”

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) fait savoir qu'aucun acte de vandalisme par jet de pierres n'a été enregistré le 3 novembre sur l'autoroute reliant Mohammédia et Bouznika.