Visas: la preuve que les Marocains se ruent vers l’Espagne

“Cette année nous allons recevoir 250.000 demandes de visas, c’est à dire une augmentation annuelle de 10% au cours des dernières années”, avait déclaré le ministre espagnol des Affaires étrangères Josep Borrell. Il avait alors assuré que les services consulaires espagnols dans le Royaume feront de leur mieux pour surmonter cette situation.

Selon les dernières données disponibles, les services consulaires d’Espagne au Maroc ont délivré 180.912 visas à des Marocains, au cours de l’année 2017.

Ceci montre, si besoin est, que l’Espagne demeure une destination privilégiée pour les Marocains. La Costa del Sol, l’Andalousie, la capitale Madrid et Barcelone étant les sites les plus prisés par les touristes marocains. Ce nombre impressionnant de nos compatriotes se rendant pour leurs vacances en Espagne émane d’une enquête sur les touristes étrangers, préférant le pays de Cervantès, du flamenco et au passé historique arabo-mauresque.

Dans le même cadre, le chef de gouvernement du Royaume d’Espagne, Mariano Rajoy, a déclaré que son pays, en 2017, est devenu la deuxième destination touristique du monde après la France, devançant ainsi les Etats-Unis. Sachant que 82 millions de touristes étrangers s’y sont rendus, avec une hausse de 9% précédemment.

A noter que la Région catalane, à elle seule, a accueilli le plus grand nombre de touristes, 18 millions, selon le ministère du Tourisme espagnol.

Rappelons que le ministère des Affaires étrangères espagnol avait annoncé qu’il allouera 89.460 euros à un nouveau système de gestion des rendez-vous pour ses 130 bureaux consulaires afin d’accélérer les procédures de visas et autres.

L’objectif était d’offrir un service de qualité et ambitionne “d’améliorer et de préserver l’image de l’Espagne à l’étranger”. Le but de cette opération est “d’éliminer toute fraude potentielle et éviter toute ingérence de tiers”. En outre, ce système permet “un contrôle plus important des demandes”.

Josep Borrell a récemment déclaré à Rabat, que son pays s’engage à renforcer les prestations consulaires au Maroc, face à la croissante demande de Visas Schengen auprès des consulats d’Espagne au Royaume.

Lors d’un point de presse à l’issue de son entretien avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, Borrell avait reconnu que le système consulaire espagnol est “débordé”.

Larbi Alaoui

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elim. CHAN 2020: l’Algérie et le Maroc se quittent bons amis (VIDEO)

L'équipe nationale des joueurs locaux a fait match nul (0-0) contre son homologue algérienne lors du match joué, ce samedi soirstade Mustapha Tchaker de Blida...