Violence faite aux femmes: un véritable « fléau social » (conférence)

« La violence à l’égard des femmes dans ses diverses formes affecte leur santé psychique et physique », a expliqué le chef de l’Observatoire national de la femme au Ministère de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Sakina Yabouri.

Mercredi, lors d’une conférence, organisée par la coordination régionale de l’Agence de Développement social (ADS), sous le thème « Des lieux publics sécurisés pour les femmes », dans le cadre de la campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes, elle a souligné que la violence faite aux femmes est « une entrave à leur liberté et une violation de leur dignité ».

Ce fléau social limite également les capacités des femmes à jouir de leurs droits, de leurs libertés individuelles consacrées par la Constitution, les chartes internationales et les lois nationales, a-t-elle poursuivi. Citant des statistiques de l’Observatoire national de la femme relatives à la violence faite aux femmes, la responsable a fait savoir que les lieux publics connaissent une hausse de la violence physique pratiquée à l’égard de la gent féminine. Environ 53,7% des cas de violence physique à l’égard des femmes ont été enregistrés en 2014, contre 54,9% en 2013, a-t-il précisé.

(avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page