Violation de l’état d’urgence: un policier en garde à vue à Tétouan

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan a ouvert, ce mercredi, une enquête préliminaire, sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les actes attribués à deux individus, dont un fonctionnaire de police, soupçonnés de violation de l’état d’urgence sanitaire et de transport sans autorisation.

Un communiqué de la la DGSN indique que le premier mis en cause avait transporté, à bord d’une voiture personnelle, une femme, sa sœur et leurs deux enfants, de Tanger à Tétouan en contrepartie d’une somme d’argent, ajoutant que celui-ci a bénéficié de la complicité du policier exerçant à Tanger, qui l’a accompagné dans ce voyage en violation explicite des dispositions de l’état d’urgence sanitaire.

Les prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer les actes qui leurs sont reprochés, conclut le communiqué.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un inspecteur de police menacé devant chez lui à Ksar El Kébir (DGSN)

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent.