Viol d’une handicapée à El Hajeb: les derniers éléments de l’affaire

L’imam qui a violé une jeune handicapée de 23 ans à El Hajeb lors d’une séance de «Roqya» sera déféré lundi 14 janvier devant le tribunal.

Dans une déclaration à Le Site info, une membre de la famille de la victime a confié que le mis en cause, âgé de 60 ans, était soldat et s’est converti en fkih pratiquant la «Roqya» après avoir quitté ses fonctions. «L’état de la victime est déplorable. Après l’avoir sauvagement déflorée, il lui a fait subir des supplices tellement cruels», a-t-elle regretté.

Rappelons que selon le récit des habitants du village, l’imam a fait croire à la victime qu’il pouvait soigner son handicap grâce à la “Roqya”. Il l’aurait finalement droguée pour la violer.

Le choc était rude pour la famille de la victime qui n’a pas tardé à alerter la gendarmerie pour arrêter le suspect. Ce dernier a été licencié et placé en garde à vue. Le parquet, de son côté, a donné ses instructions en vue de mener une enquête pour déterminer les causes et les circonstances de cet acte.

N.M.

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Agression à Casablanca: la version d’Amine Radi remise en cause

Le jeune humoriste marocain Amine Radi a été victime samedi 18 mai d’une agression de la part d’un policier en pleine rue.