Viol collectif à Marrakech: du nouveau dans l’affaire

L’ancienne médina de Marrakech, et plus exactement le quartier Berrima, a été secouée par une terrible affaire de viol collectif. La victime est un enfant de moins de 8 ans, qui a été violé à maintes reprises par trois adolescents pendant plusieurs mois.

Ces derniers avaient pris l’habitude de l’enlever et d’abuser de lui. Ils le menaçaient de mort s’il venait à les démasquer, avait indiqué une source à Le Site Info.

Dénonçant cet acte répréhensible, l’Association marocaine des droits humains (AMDH) a appelé les autorités compétentes à ouvrir une enquête approfondie en vue de déterminer les circonstances exactes de cette affaire.

Dans son communiqué, l’AMDH a également rappelé la nécessité de mettre fin à l’impunité pour les auteurs de viol et de violences sexuelles, notamment à l’égard des mineur-e-s.

Rappelons que l’affaire a éclaté lorsque la famille du garçon a découvert des tâches de sang sur son pantalon. La famille, à son tour, a porté plainte auprès de la police. Trois individus avaient été arrêtés dans le cadre de cette affaire.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus : comment la Commune de Marrakech gère la situation ?

Dans un communiqué publié suite à des informations relayées par plusieurs supports médiatiques et sites électroniques autour de l'infection d'élus et de fonctionnaires par la Covid-19, la Commune affirme avoir procédé, sous la supervision directe...