La villa « Rêve de crabe » d’Ain Diab a plongé sept personnes dans le cauchemar

Sept personnes, dont des promoteurs immobiliers, un notaire et un avocat, ont constitué un panier de crabes et ont tout entrepris pour s’accaparer une très belle villa de 3400 m2, située à Ain Diab à Casablanca. La demeure appelée « Rêve de crabe » a aiguisé l’appétit de ces personnes, après le décès d’un couple de Français ayant résidé au Maroc pendant des décennies.

Sans héritier déclaré, ce couple n’a laissé aucun testament, ce qui a réveillé les convoitises des personnes citées qui ont falsifié des documents de vente qu’aurait signés Olga Brissot, moyennant la somme de 10 millions de dirhams. Et c’est un neveu du couple, B. Gérard, s’intéressant aux biens de ses proches en France et au Maroc, qui a découvert l’escroquerie.

L’affaire a été portée devant la justice en 2014 et vient de connaître son aboutissement, rapporte Aujourd’hui Le Maroc. En effet, la Cour d’appel de Casablanca a rendu son verdict et a condamné les sept prévenus à des peines variant entre sept à douze ans de prison ferme, pour association de malfaiteurs, faux en écriture, recel et escroquerie.

E.F.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page