Vidéo du taxi à Marrakech: les autorités prennent les choses en main

Après la diffusion, sur la Toile, de la vidéo montrant des prostituées à bord d’un petit taxi en état d’ébriété, presque nues, les autorités de Marrakech ont lancé une campagne contre les chauffeurs de taxis. Cette décision a été prise suite aux nombreuses plaintes déposées par les citoyens, dénonçant leurs mauvais comportements.

Selon une source de Le Site info, plusieurs permis de confiance ont été retirés, au grand bonheur des plaignants.

Et d’ajouter, par ailleurs, que les autorités ont ouvert une enquête suite à la diffusion de ladite vidéo. Le taximan, qui a pris à son bord les jeunes filles sortant d’un night-club, travaille toujours le soir et propose ses services aux clients habitués aux boîtes de nuit de la ville ocre. Les chauffeurs de taxis de Marrakech, après la diffusion de cette vidéo qui a fait fureur, ont manifesté leur colère et dénoncé ces comportements qui entachent la réputation des professionnels du secteur. Le taximan apparaissant sur la vidéo avait, d’autant plus, une bouteille de Bacchus à la main et échangeait vulgarités et obscénités avec les jeunes filles à bord du véhicule.

Ces dernières, sitôt dans le petit taxi, se sont mises à prendre des selfies, dans des positions “suggestives”. Utilisant un langage mêlant darija marocaine et dialecte khaliji, elles avaient l’intention de publier leur chaude vidéo, via l’application Snapchat, pour faire miroiter les yeux lubriques de leurs followers du Golfe.
Il est donc normal que la vidéo ait suscité indignation et colère de nombreux internautes marocains. Pour eux, de tels comportements, constituent une atteinte flagrante et grave à l’encontre de la réputation et à la dignité des jeunes filles marocaines et de la femme marocaine, en général.

S.L.



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page