Vidéo de la honte: un salafiste s’excuse après avoir attaqué la jeune victime

Il fait marche arrière. Sahli Boughida, jeune salafiste marocain, s’en était violemment pris à la jeune Khaoula, victime de la tentative de viol à Benguérir qui a récemment secoué le Maroc.

Dans un post Facebook, le prédicateur avait reproché à la jeune fille de porter des « vêtements révélateurs ». Une déclaration qui a été perçue comme une justification de la terrible agression sexuelle.

Face à la colère et l’indignation de nombreux internautes, le principal intéressé a décidé de rectifier le tir. C’est sur Facebook encore fois qu’il a tenu à présenter ses excuses à Khaoula et sa famille dans un long message qui apporte également quelques « éclaircissements ».

« Tout le monde a pu remarquer que mon dernier post sur l’agression sexuelle dont a été victime Khaoula il y a quelques jours, a fait l’objet d’insultes et de fortes critiques. Je tiens à préciser que je condamne tout acte d’agression, de quelque nature qu’il soit. Je n’ai à aucun moment justifié le comportement de l’agresseur ou encore moins blâmer la victime. En toute vérité, je me suis mal exprimé, mais mes propos ont été également mal compris. Je n’ai jamais prétendu qu’une fille dévêtue devait être agressée », a-t-il écrit.

« Je présente mes excuses d’abord à Khaoula et à sa famille pour ce malentendu, ainsi qu’à tous ceux qui se sont sentis offusqués par ce post et qui m’ont contacté poliment », a-t-il ajouté.

Rappelons qu’une vidéo d’une rare violence, montrant un jeune homme en train d’agresser sexuellement une fille en plein jour sur la voie publique dans la région de Benguérir, a créé un tollé sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Le mis en cause, un jeune de 21 ans, ainsi que deux autres individus ont été arrêtés. Ils ont été incarcérés à la prison de l’Oudaya à Marrakech dans l’attente de leur procès.

Lire aussi: Vidéo de la honte au Maroc: de lourdes charges pèsent sur les accusés

R.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/Covid-19: les cas actifs regroupés à Benslimane et Benguérir

Les cas actifs Covid-19 et les futurs cas positifs dépistés seront regroupés au sein de deux structures sanitaires spécialisées, localisées respectivement à Benslimane et Ben Guérir.