Vidéo. Bus de la honte: le ras-le-bol d’un Casablancais

« Bonjour à tous. Vidéo prise ce matin mercredi 4 septembre 2019 à 7h40 sur le boulevard d’Anfa. Pourquoi ce laisser-aller de M’dina Bus et des autorités? C’est un désastre environnemental, visuel, sanitaire… ». C’est la phrase postée par un casablancais dans le groupe Facebook « Save Casablanca », accompagnée de la vidéo ci-dessous.

Pour les Casablancais, cette image d’un bus qui lâche un nuage de pollution est assez courante, voire même assez banale. Il faut dire que ces dernière années, les bus de la capitale économique reflètent parfaitement les tares de la métropole. Sièges déchirés, vitres fracassées, grèves, accidents, bus en flammes…il y a même eu une affaire de viol dans un bus il y a deux ans qui a défrayé la chronique. Les images de bus fantômes, sans portes ni fenêtres, hantent de plus en plus la ville…

Mais jusqu’à quand les Casablancais vont-ils subir cet état de (mé)faits ? Il semble que ce n’est pas demain la veille que les Bidaouis auront la chance de voir circuler des bus dignes de la capitale économique du Royaume. Les Casablancais seront encore contraints d’utiliser pour leurs déplacements urbains ces carcasses vétustes, sales, brinquebalantes et polluantes, pompeusement appelés autobus.

Ceci, malgré le fait que certains bus font partie de la flotte de sociétés dont les contrats avec la métropole ont expiré en 2009, mais qui circulent toujours en ville avec leur lot de défaillances. Et le prétexte invoqué pour justifier leur éternelle mise en service est l’insuffisance en nombre de bus desservant les lignes casablancaises.

Le seul espoir des Casablancais pour leur réconciliation avec les moyens de transport commun, particulièrement concernant le volet des bus, repose sur le nouveau cahier de charges sur lequel sont en train de plancher le Conseil de la ville et Casa-Transport.

En attendant, les Bidaouis sont obligés de prendre leur mal en patience, de faire contre mauvaise fortune bon coeur en se contentant de ces bus indignes d’une métropole comme Casablanca. Le contrat de la société M’dina Bus arrive à échéance cette année. Plusieurs candidats à sa succession de sont en lice, mais aucune information ne filtre pour le moment.

L.A. et S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: les futurs bus font déjà la fierté des Bidaouis (PHOTOS)

Ce mardi, les réseaux sociaux ont fièrement publié de nouvelles photos des bus flambant neuf bientôt mis en service, au grand bonheur des usagers bidaouis.