Vers un reconfinement de Casablanca ?

Après la décision des autorités de reconfiner Safi et Tanger suite à la découverte de plusieurs clusters, de nombreux Casablancais ont exprimé leur inquiétude.

Comme constaté par Le Site info, les mesures de prévention sont loin d’être respectées dans la métropole. Le weekend dernier, Ain Diab a connu une affluence sans précédent. Les centaines de citoyens qui s’y sont rendus pour profiter de la plage et du beau temps ont fait fi des consignes du ministère de la Santé pour endiguer le risque de contamination au covid-19 : la plupart ne portaient pas de masques bavettes et la distanciation physique n’était pas respectée. C’est le cas également dans les supermarchés, les souks et d’autres lieux publics.

Ce relâchement a ainsi poussé de nombreux Casablancais à tirer la sonnette d’alarme quant au risque de reconfinement, appelant les récalcitrants à respecter les consignes sanitaires afin d’éviter un retour à la case départ, à l’instar de Safi et Tanger.

Par ailleurs, le Site info a tenté de contacter la déléguée régionale du ministère de la Santé afin d’avoir des informations concernant un éventuel reconfinement de Casablanca. Elle est restée injoignable.

Rappelons que les autorités ont décidé ce lundi d’isoler totalement Tanger et d’élargir le reconfinement à toute la commune suite à la découverte de nouveaux clusters.

D’après le communiqué du ministère, les mesures et restrictions annoncées précédemment seront élargies à l’ensemble de l’espace territorial de la ville à partir de ce lundi 13 juillet à midi. Le ministère précise qu’il a été également décidé de suspendre les services du transport public, routier et ferroviaire, de et vers la ville de Tanger et de renforcer le contrôle pour inciter les citoyennes et citoyens à rester chez eux et de ne quitter leurs domiciles qu’en cas de nécessité extrême, ajoutant que le déplacement à l’intérieur de l’espace territorial de Tanger nécessite une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales.

Il a été décidé également d’exiger une autorisation de déplacement exceptionnel émise par l’autorité locale pour se déplacer en dehors de la ville, fait savoir la même source. L’allègement de ces mesures est tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique de la ville, conclut le communiqué.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La Bourse de Casablanca en hausse

La Bourse de Casablanca a clôturé la période allant du 3 au 7 août 2020 en hausse, ses deux principaux indices, Masi et Madex, prenant respectivement 0,28% et 0,33%.