Vers une ligne aérienne Oran-Oujda ?

La fermeture de la frontière terrestre entre le Maroc et l’Algérie, pénalise les habitants des régions limitrophes et tous ceux qui ont des parents et des proches des deux côtés.

La fédération des consommateurs algériens a adressé une motion au premier ministre Abdelmalek Sellal, pour qu’il examine la possibilité d’ouvrir une ligne aérienne reliant Oran à Oujda. Cette importante demande s’appuie sur les difficultés que rencontrent les citoyens des deux pays désireux de rendre visite à leurs familles respectives.

Aujourd’hui, la seule ligne disponible relie la capitale Alger à Casablanca. Et pour ceux qui ont de la famille dans les villes frontalières, ils doivent encore parcourir des centaines de kilomètres pour parvenir à leur destination.

Le président de cette fédération insiste sur le côté humanitaire, notamment dans les cas de décès, quand les proches n’arrivent pas à assister aux funérailles de l’un des leurs.

Or, dans le cas où le premier ministre algérien accède à cette demande, le déplacement entre Oran et Oujda ne nécessiterait qu’une demi-heure par avion, puisque même le trajet par route ne dépasse même pas les 200 kilomètres.

Espérons que le vœu de cette fédération sera exaucé, en attendant la réouverture du poste de Zouj Bghal.

T.J


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page