Vers la hausse du prix du pain au Maroc ? Un professionnel répond

Le président de la Fédération nationale des propriétaires de boulangeries et pâtisseries du Maroc a tenu à rassurer les citoyens sur les rumeurs prétendant la revue à la hausse du prix du pain et qui sont dénuées de tout fondement.

Lahoucine Azaz a ainsi déclaré à Le Site info que les boulangers sont tenus à vendre le pain au prix unitaire de 1,20 DH; car l’Etat subventionne ce produit de première nécessité et, par conséquent, il ne se peut que l’on procède à l’augmentation de son prix.

Notre interlocuteur a ajouté que le prix le pain, quelle que soit le genre de sa production, est libéralisé , conformément aux dispositions de la loi de la concurrence loyale et à la libéralisation des prix, cette dernière étant liée aux frais des conditions de production, à l’exception du pain ordinaire, dont le prix est fixé à 1,20 DH l’unité.

Et ce, en conformité avec l’accord conclu entre l’Etat, la Fédération nationale de la minoterie (FNM) et la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc. Et ce, grâce aux subventions étatiques allouées aux minoteries, si besoin est, afin de couvrir les frais de la production de la farine de très bonne qualité, en vue que le prix du quintal ne dépasse pas les 350 DH, a encore précisé Lahoucine Azaz.

L.A.

 

Nouveau changement dans les prix des carburants au Maroc






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page