Vers de nouvelles mesures pour la présentation du pass vaccinal?

Les vaccinodromes du Maroc continuent à avoir moins d’affluence des citoyens non-vaccinés. Ce ralentissement de l’opération de vaccination aura sans doute pour conséquence l’obligation plus sévère de présenter le pass vaccinal pour l’accès à des administrations et à des lieux publics.

Selon ce que Le Site info a constaté de visu la semaine dernière, plusieurs administrations et espaces publics exigeaient le présentation du pass vaccinal  aux personnes  désirant y avoir accès. Aussi bien à Rabat ou à Casablanca, par exemple, les agents de sécurité des administrations, banques et autres lieux publics demandent aux citoyens de leur présenter leur pass vaccinal avant de leur permettre d’entrer.

Pour rappel, le gouvernement avait décidé d’adopter, depuis octobre dernier, une nouvelle approche préventive basée sur le “pass vaccinal” en tant que document agréé par les autorités sanitaires et ce, conformément aux dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire.

Ces mesures, précise le communiqué du gouvernement, concernent l’adoption de ce “pass” comme document de voyage à l’étranger et l’annulation de l’autorisation de déplacement délivrée par les autorités locales compétentes.

Les fonctionnaires, les employés et les usagers des administrations sont également tenus de fournir le “pass vaccinal” pour accéder aux administrations publiques, semi-publiques et privées, ajoute la même source, indiquant qu’il est nécessaire de présenter ce “pass” pour accéder aussi aux établissements hôteliers et touristiques, aux restaurants, aux cafés, aux espaces fermés, aux commerces, aux salles de sport et hammams.

L.A.

La FIFA annonce une bonne nouvelle aux supporters marocains






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page