La vente d’un nouveau-né avortée à Casablanca

C’est un appel anonyme qui a mis les éléments de la police judiciaire sur la piste de la vente d’un nouveau-né. La transaction devait se dérouler dans un hôpital de l’arrondissement de Sidi Bernoussi à Casablanca, où une mère célibataire a été mise en contact avec une femme stérile pour lui vendre son bébé.

Mais les policiers sont intervenus à temps pour avorter cette vente et interpeller les parties contractantes, y compris des infirmières ayant servi d’intermédiaires.

La mère célibataire n’en est pas à sa première tentative, puisqu’elle a déjà à son actif, trois opérations de ce genre. Elle a en effet cédé trois nouveau-nés à des familles aisées de la capitale économique.

Cependant, beaucoup d’interrogations sont posées sur les conditions d’accueil de cette femme enceinte dépourvue de papiers d’identité, en violation flagrante des lois et règlements en vigueur.

Une enquête est en cours et cela risque de faire tomber d’autres personnes impliquées dans ce trafic.

A rappeler que la police de Fès a démantelé, dernièrement, tout un réseau spécialisé dans la vente de bébés nouveau-nés à des familles aisées.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page