Vaccins anti-covid: pourquoi le Maroc a accepté d’adhérer aux essais cliniques

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a annoncé que le Maroc a accepté de mener en collaboration avec plusieurs centres des essais cliniques dont les résultats serviront à tous les pays.

L’adhésion à ces études cliniques nous permet de gagner de l’expérience et nous assure un bon positionnement pour l’acquisition des vaccins une fois que l’Organisation mondiale de la santé en aura annoncé la disponibilité, a expliqué Ait Taleb, qui intervenait dans l’émission radiophonique « Bla Zouaq » diffusée par « Aswat ».

C’est aussi un moyen de connaître les résultats sur le terrain et pour le moment, il n’y a pas d’effets secondaires, a-t-il assuré.

Le ministre a tenu à préciser qu’il y a une différence entre les vaccins et les études cliniques que le Maroc a menées « dans le cadre d’une politique de mesures anticipatives » en collaboration avec des centres qui se trouvent en Argentine, au Bahreïn et au Pérou.

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps prévu ce mardi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 20 octobre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.