Vaccination ralentie au Maroc: les explications d’un expert

Le directeur du laboratoire de biotechnologie à la faculté de médecine et de pharmacie à Rabat, membre du Comité technique et scientifique, a affirmé que l’accès des citoyens aux lieux clos peut engendrer de gros risques, à cause de la vague de froid actuelle qui contribue à la présence des virus.

Lors de son intervention au JT du soir de la chaîne nationale 2M, Pr Azeddine Ibrahimi a également expliqué que la cause du ralentissement de l’affluence constatée dans les vaccinodromes est le fait que de nombreux citoyens croient, à tort, que le Maroc en a fini avec le coronavirus. Ceci, surtout après le dernier allègement ses mesures restrictives et la levée du couvre-feu nocturne.

Les citoyens doivent donc continuer à adhérer davantage à la campagne nationale de vaccination, sachant que le Maroc risque de connaître une quatrième vague de la covid-19,dans les prochains jours. Par conséquent, l’immunité des citoyens doit être renforcée en vue de la lutte contre ladite vague, a tenu à souligner Pr Ibrahimi.

Tout relâchement et non respect des mesures préventives et sanitaires, recommandées par le ministère de la Santé et de la Protection sociale, sont à éviter afin de ne pas contracter la maladie, a encore conseillé le membre du Comité technique et scientifique.

L.A.



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page