Vaccin chinois: les dernières informations sur les essais cliniques au Maroc

Lamia Tazi a révélé que le ministère de la Santé s’apprête à effectuer des essais cliniques d’un vaccin contre la covid-19. Et c’est la société pharmaceutique Sothema qui a été chargée de ses essais pour lesquels 600 citoyens se sont portés volontaires.

Ainsi, la PDG de ladite société a déclaré à Le Site info que les essais cliniques débuteront au cours de cette semaine, au sein de trois établissements hospitaliers. Il s’agit, a précisé Lamia Tazi, du CHU Ibn Rochd, à Casablanca, du CHU Ibn Sina, à Rabat, ainsi que de l’hôpital militaire Mohammed V, à Rabat également.

Et d’ajouter que les 600 volontaires resteront sous surveillance médicale pour une durée pouvant aller jusqu’à 12 mois. De même que 50 jours après le premier vaccin, des analyses seront effectuées sur les volontaires dans le but de tester l’efficacité du vaccin.

Pour rappel, le Maroc avait signé deux accords avec le groupe pharmaceutique chinois, Sinopharm, concernant des essais cliniques d’un vaccin contre le nouveau coronavirus. Dans ce cadre, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE avait déclaré que les deux accords sino-marocains concernent trois niveaux. Le premier a trait aux essais cliniques et le second au vaccin contre le virus.

« Nous avons effectivement décidé l’expérience commune d’essais cliniques du vaccin contre la covid-19. Ce qui constitue une première dans l’Histoire du Maroc », avait souligné Nasser Bourita.

Larbi Alaoui (avec Kawtar Zaki)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Vaccin anti-covid: suspension d’un essai clinique en France

Un essai clinique évaluant en France un médicament antirhumatismal dans la prise en charge du Covid-19, a été suspendu en raison d'une surmortalité inexpliquée parmi les patients traités selon des résultats préliminaires de l'essai