Vacances d’été: 7 ménages sur 10 ne comptent pas voyager (Enquête)

Le quart des ménages marocains (26,1%) a l’intention de voyager une fois l’état d’urgence sanitaire levé, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette proportion varie de 13,1% parmi les 20% les plus pauvres à 45% parmi les plus aisés, précise le HCP qui vient de publier le 2ème panel sur l’impact du covid-19 sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages. Ce panel fait également savoir que 7 ménages sur 10 (71,5%) ne comptent pas voyager pendant les prochaines vacances d’été, les ruraux (80,6%) plus que les citadins (67,3%).

Concernant le lieu de séjour des ménages ayant l’intention de voyager, une écrasante majorité (78,9%) compte séjourner chez la famille, relève le HCP, notant que les autres options prévues sont les maisons de location (8,2%), les logements secondaires (4,1%), les centres d’estivage (3,2%) et les hôtels ou résidences hôtelières (3%).

Pour les ménages n’ayant pas l’intention de voyager pendant les prochaines vacances d’été, la première raison est le manque de moyens avec 39,4% des cas, suivie du fait que les membres du ménage ne sont pas habitués à voyager pendant les vacances (26,1%) et de la crainte d’être contaminé par la covid-19 (15,3%), explique la même source. Par ailleurs, et afin de relancer le tourisme national, plusieurs mesures sont proposées par les ménages. Ainsi, 52,3% d’eux préconisent de désinfecter et d’aseptiser régulièrement les sites touristiques, 37,5% recommandent de contrôler l’application des mesures de protection dans les résidences de location et 34,2% sont pour le renforcement des mesures de contrôle du personnel et des clients.

Il est également question de mettre les masques et les produits désinfectants à la disposition des clients (32,3%), de lancer des offres promotionnelles (30,8%), de réduire le nombre de clients (25,5%) et de renforcer la communication afin de rétablir la confiance des clients (18%).

Mené par le HCP du 15 au 24 juin dernier auprès d’un échantillon représentatif de 2.169 ménages, l’objectif principal de ce panel consiste à appréhender l’évolution des comportements socioéconomiques et préventifs dans le contexte du covid-19 et à évaluer les répercussions de cette crise sanitaire sur les différentes couches de la population marocaine en termes d’accès à l’éducation, aux soins de santé, à l’emploi et au revenu.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page