Une ville du Maroc sans pharmacies à partir de cette date

Le Syndicat national des pharmaciens d’officines d’Oujda (S.R.P.O.O), vient d’annoncer, jeudi 13 février courant, l’entrée dans une grève régionale à partir du 26 de ce même mois.

Par ailleurs, la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM), dans un communiqué dont Le Site info détient copie,a confirmé l’information précitée.En effet, ladite Fédération réitère que le Syndicat national des pharmaciens d’officine d’Oujda a décidé la fermeture de toutes les pharmacies de la ville de l’Oriental, ainsi que celles des environs.

Cette décision va prendre effet et cause dès le matin du mercredi 26 de ce mois en cours, sans qu’aucune pharmacie n’assure le service garde. Et la FNSPM explique ce débrayage « en riposte à la marginalisation et à la désorganisation où patauge le secteur ».

Et de préciser également que « ce mouvement militant est la conséquence de l’anarchie que connaît le Souk El Fallah d’Oujda où l’on commercialise des médicaments de contrebande et/ou de contrefaçon. Ce commerce illicite se passe devant les yeux des autorités, des responsables du ministère de la Santé, ainsi que ceux de l’Administration des douanes et impôts indirects ».

Cette grève doit être considérée comme synonyme d’une décision réactive et d’un militantisme avéré au cas où les parties officielles concernées ne réagiraient pas dans le bon sens à la situation incriminée, prévient la FNSPM dans son communiqué.

Larbi Alaoui (avec Rim Tbiba)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page