Une villa a été dévalisée à Meknès

La police judiciaire de Meknès a procédé à l’arrestation de deux individus, dont l’un aux antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une affaire de vol qualifié, de participation et de dissimulation d’objets issus d’un délit.

La préfecture de police de Meknès avait reçu, le 10 courant, une plainte au sujet d’un vol par l’escalade d’une villa et sous la menace de bijoux, de montres précieuses et de sommes d’argent en devise, indique mardi un communiqué de la DGSN, précisant que les recherches et investigations ont permis d’arrêter deux personnes en flagrant délit de possession d’une partie du butin.

Ces deux prévenus, âgés de 35 et 29 ans, ont été déférés devant le parquet compétent pour dissimulation d’objets issus d’un délit, ajoute la même source.

La poursuite des investigations et recherches dans le cadre de cette affaire a permis d’interpeller, lundi soir, le principal suspect et son complice qui étaient en possession du reste des bijoux, des montres et des sommes d’argent issus de cet acte criminel, selon le communiqué.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer tous les actes criminels qui leur sont reprochés, ainsi que toutes les circonstances de cette affaire, souligne la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Pourquoi Amzazi était à Meknès

Le ministre de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaïd Amzazi, a visité, ce samedi à Meknès, des établissements scolaires et universitaires dans le cadre du suivi des chantiers lancés dans le domaine de l’éducation.