Une théière géante met le PJD dans l’embarras

Voici une plaisanterie de très mauvais goût! Avec menthe, absinthe ou thym, ce thé roudani (de Taroudant) aura un goût amer, bizarre et restera en travers de la gorge.

Imaginez qu’un document, émanant de la commune de la belle ville de Taroudant et dont Le Site info détient copie, fait état d’un appel d’offres subliminal. Celui-ci dépasse tout entendement et coûtera, si par malheur il voit le jour (touchons du bois!), la bagatelle de quelque 24 millions de centimes, moins quelques poussières!

Il s’agit de l’édification d’une théière traditionnelle gigantissime au beau milieu de la place publique 6 Novembre. Oui, vous avez bien lu! Un “berrad” dont le prix sera exactement de 233.640 de centimes sonnants et trébuchants! La commune de la ville, dirigée par le parti de la Lampe, compte-t-elle inviter Gargantua, Pantagruel (les deux personnages de Rabelais) et Polyphème (le cyclope de “L’Odyssée”d’Homère) à siroter un thé bien chaud?

Mais trêve de plaisanterie… bien à propos! Le projet est bien réel et l’ouverture des plis est prévue pour le 21 février courant! De bien entendu, des critiques virulentes n’ont pas tardé à pointer ce projet, surtout sur les réseaux sociaux et, principalement, sur Facebook. Les commentaires des internautes, tout en condamnant cette initiative pour le moins hallucinante, onéreuse et inutile, incitent les élus à concevoir des projets économiques innovants. Lesquels projets profiteront à la ville et augmenteront les chances de sa jeunesse oisive à trouver de l’emploi. “Allah ijib li yafham” les vrais besoins de la population roudanie! Amen!

Larbi Alaoui et Yassine Hasnaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Régionalisation: El Othmani se montre optimiste

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Othmani, a annoncé jeudi à Rabat, que le gouvernement qui a commencé à travailler sur le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration, est parvenu aujourd'hui aux phases finales.