Une tentative de vol a failli mal tourner à Casablanca

Les éléments d’une patrouille de la brigade des motards, relevant du district de sûreté d’Anfa de Casablanca, ont été contraints, ce dimanche matin, à brandir leurs armes de service sans les utiliser pour arrêter quatre suspects, dont une fille, impliqués dans des actes de vol sous la menace de violence.

Selon un communiqué de la DGSN, la brigade des motards est intervenue pour arrêter les suspects pris en flagrant délit de vol d’un téléphone portable sous la menace de l’arme blanche.

Toutefois, l’un des mis en cause a opposé une résistance farouche et a mis en danger la vie des éléments de la police à l’aide d’un coutelas, ce qui a obligé les éléments de la brigade à brandir leurs armes de service sans les utiliser pour neutraliser le danger et arrêter les suspects.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent pour arrêter le cinquième complice, dont l’identité a été déterminée, a conclu la même source.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Décharge de Médiouna: la fermeture, ce n’est pas pour demain!

Ce n'est pas demain la veille que la nouvelle décharge contrôlée, prévue dans la commune El Mejjatia Ouled Taleb, sera opérationnelle au lieu et place de celle de Médiouna.