Une scène digne du Far West dans la région de Meknès

Un brigadier de police relevant du district urbain du commissariat de police d’Ouislane a été contraint, dimanche, de faire usage de son arme de service pour appréhender un multirécidiviste en état d’ébriété qui a exposé la vie de citoyens et d’éléments de la police à un réel danger à l’aide d’une arme blanche et sous menaces par un chien de race dangereuse, indique la DGSN.

Une patrouille de la police a dû intervenir pour arrêter le mis en cause, suite à une plainte déposée contre lui relative au vol avec violence et sous menace, a souligné la DGSN dans un communiqué, notant que, face à la résistance farouche opposée par le prévenu qui a menacé les agents de police avec son chien et à l’aide d’une arme blanche, le policier a été contraint de tirer une balle de sommation, tandis que deux autres balles ont touché le chien en vue de le neutraliser.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet pour élucider les circonstances de cette affaire, alors que le chien blessé a été placé sous surveillance vétérinaire, conclut la même source.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page