Une scène digne du Far West à Kénitra !

Mais quelle mouche a piqué un individu, bien connu à Kénitra pour avoir des relations haut placées, pour menacer à l’aide de son fusil deux personnes?

La première personne victime est le gérant d’un café situé dans un coin stratégique. Le gérant n’a rien voulu céder devant l’insistance de cet individu qui voulait s’occuper lui-même de ce commerce très rentable.

N’ayant pas pu atteindre son objectif, il a choisi la manière forte pour faire fléchir son protagoniste et ce, en le poursuivant dans sa voiture jusqu’au niveau d’une ruelle pour lui barrer la route. Il est descendu de la voiture exhibant un fusil de chasse en mettant le canon sur la tempe du jeune gérant. Ce dernier a eu la peur de sa vie lorsque l’agresseur a commencé à le menacer de vider sur lui le chargeur s’il n’obtempérait pas et ne lui cédait pas le café.

Le quotidien Al Massae cite aussi l’exemple d’une autre victime de cet individu qui aurait subi des harcèlements continus et des menaces de liquidation physique s’il ne retirait pas des plaintes déposées contre lui auprès du procureur du tribunal de Kénitra.

Pour sa part, le jeune gérant a déposé une plainte pour menaces de mort directement auprès du Préfet de police de la région de Kénitra, de peur qu’elle ne soit enterrée par ceux qui protègent ce cow-boy des temps modernes.

S.L.

Suggestions d’articles

Citic Dicastal : où en est le projet d’usine de Kénitra ?

Lors d'entretiens, jeudi à Rabat, avec Moulay Hafid Elalamy, en présence du président de Citic Group Corporation, le président de Citic Dicastal, filiale de Citic, a fait le point.