Une présumée victime de Bouachrine: “Je n’ai jamais porté plainte!”

Une des huit victimes présumées du journaliste Taoufik Bouachrine, dont le nom fait partie de la liste des plaignantes, vient de faire une sortie qui devrait changer le cours de l’affaire.

«Il ne m’a pas violé. On n’a jamais entretenu une quelconque relation sexuelle ou amoureuse. Je n’ai pas porté plainte contre lui et je ne sais d’où vient toute cette histoire», a écrit Amal Houari vendredi sur son compte Facebook.

Les propos de la journaliste de Radio Plus interviennent quelques jours après les témoignages de Khouloud Jabri et de Naima Lahrouri qui accusent directement Taoufik Bouachrine d’agressions sexuelles.

Lire aussi : Une victime présumée de Bouachrine : “Je ne pouvais plus me taire”

Pour rappel, le directeur du quotidien Akhbar Al Yaoum comparaîtra le 8 mars devant la Chambre criminelle pour répondre aux chefs d’accusations de “crimes de traite d’êtres humains, par l’exploitation d’une situation de vulnérabilité ou de besoin et le recours à l’abus d’autorité, de fonction ou de pouvoir à des fins d’exploitation sexuelle, ou le recours à d’autres formes de contrainte, commis à l’encontre de deux personnes en réunion, attentat à la pudeur avec violence et viol et tentative de viol”.

L’accusé sera également jugé pour les délits de “harcèlement sexuel, recrutement d’individus en vue de la prostitution, dont une femme enceinte, l’usage de moyens qui permettent de photographier, de filmer ou d’enregistrer ces actes”.

S.L.

Sans titre

Articles similaires

Suggestions d’articles

Cours de change: devises vs Dirham (mardi 17 septembre)

Voici les cours des billets de banque étrangers établis par Bank Al-Maghrib (BAM) pour la journée du mardi 17 septembre 2019