Une première: un tribunal de Marrakech ordonne à un mari de regagner le domicile conjugal

C’est une première dans l’histoire de la justice marocaine! Le Tribunal de première instance de Marrakech, département de la famille, a ordonné à un mari de regagner le domicile conjugal.

Il s’agit bel et bien d’une première car les tribunaux de la famille du Royaume ordonnaient plutôt le retour de la femme à son foyer. Dans le cas présent, rapporte le portail Adala Maroc, c’est l’épouse qui avait engagé un recours contre son mari. Celui-ci avait quitté le domicile conjugal et n’avait plus souscrit à ses devoirs familiaux.

L’épouse a également demandé au Tribunal de la famille que le père de ses trois enfants, en plus de son retour au domicile familial, soit assujetti à payer une amende de 500 DH pour chaque jour de retard après le verdict et l’exécution immédiate du jugement.

Après étude de recours de la femme abandonnée par le mari, le Tribunal a donc ordonné la sentence précitée. Ce que Adala Maroc considère comme une première dans les annales de la justice marocaine et susceptible, dorénavant, de faire jurisprudence.

Voilà donc un verdict qui fera chaud au coeur de nombreuses femmes abandonnées par leur conjoint, sans ressource aucune pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants !

A.T.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page