Une photo de Hicham Mellouli enflamme la Toile

Hicham Mellouli a été la cible de vives critiques sur la Toile suite à la diffusion d’une photo de lui en compagnie de jeunes Italiennes à Agadir.

«Pas besoin de se rendre en Italie. Ce sont les Italiennes qui viennent chez nous», a-t-il écrit sous ce cliché publié sur ses réseaux sociaux.

La photo a immédiatement provoqué une vive polémique à cause des tenues jugées indécentes des filles posant aux côtés de l’ancien policier. De nombreux internautes ont, en effet, critiqué Mellouli qui, selon eux, cherche le buzz. Suite à ce tollé, le jeune homme a tenu à se défendre. «Ces filles ne sont ni Marocaines ni musulmanes. Ce sont des Italiennes. J’estime qu’elles sont libres de porter ce qu’elles veulent. Qui suis-je pour leur dire de s’habiller décemment ?», a affirmé l’ancien policier.

En 2018, pour rappel, celui qu’on surnomme le «super-flic» a été condamné à un an de prison ferme et d’une autre année avec sursis pour «coups, blessures et tentative de viol» à l’encontre de deux filles. Il a finalement été acquitté après avoir passé sept mois en prison.

La Cour de cassation a décidé, par la suite, d’annuler l’acquittement de Hicham Mellouli pour tentative de viol et de le condamner pour coups et blessures, tout en renvoyant le dossier devant la même instance pour qu’il soit jugé par un nouveau collège de juges. Il a finalement été acquitté en mars 2020,

A noter que la DGSN avait suspendu le “super-flic” de ses fonctions après avoir publié, à maintes reprises, des vidéos de ses interventions sur le terrain sur les réseaux sociaux.

H.M.

 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page