Une femme décède devant un centre de santé à Rabat

Le ministre de la santé doit s’attendre à un déluge de critiques après le décès mardi d’une femme devant le centre de diagnostic situé à Bab Bouiba au centre-ville de Rabat. N’ayant pas pu la prendre en charge, le centre de santé du quartier de Yâacoub El Mansour l’a dirigée vers ce centre très fréquenté et sollicité par la population de l’ancienne médina de la capitale. Cet établissement vient d’être doté en février d’un important matériel médical de toutes les spécialités en guise de don de l’Espagne.

Cependant et malgré ses insistances et son état de santé précaire, la dame n’aurait pas bénéficié d’assistance médicale sous prétexte de l’absence des médecins, affirme Al Massae de source bien informée. On lui a finalement donné un rendez-vous pour le mois de juillet. Cette attitude n’a fait qu’aggraver son état et en sortant de ce centre, cette femme s’est écroulée et a succombé. C’est en tout cas la version de ses proches.

Alerté, le procureur du Roi près le tribunal de première instance s’est déplacé en personne et ordonné d’ouvrir une enquête sur toutes les circonstances ayant entouré ce drame. La défunte a été transportée à la morgue municipale pour y subir une autopsie et les enquêteurs ont déjà entamé les interrogatoires du personnel de ce centre.

H.L.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page