Une délégation américaine sous le charme de Dakhla

Les membres d’une délégation économique américaine se sont déclarés « impressionnés » par les opportunités d’investissement et la qualité des infrastructures à Dakhla, exprimant leur disposition à examiner et évaluer les possibilités d’investissement dans différents secteurs productifs.

La visite de cette importante délégation composée d’une vingtaine d’hommes d’affaires et d’investisseurs américains s’inscrit dans le sillage du Forum d’investissement Maroc-USA, tenu à Dakhla du 8 au 9 mars, à l’initiative du Conseil régional Dakhla-Oued Eddahab, en partenariat avec le ministère de l’Industrie et du Commerce, sous le thème « Investir pour demain ».

Dans une déclaration à la MAP, le représentant de la délégation américaine, Philip Blumberg, a souligné que la stabilité est un facteur déterminant pour faire des investissements, affirmant que de nombreuses entreprises américaines sont intéressées par l’investissement dans cette région.

Dans ce sillage, Blumberg, propriétaire de l’entreprise, « Blumberg Grain », spécialisée dans l’agroalimentaire, a fait savoir que « la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté du Maroc sur son Sahara, offre de bonnes perspectives en termes d’exportation vers l’Afrique, l’Amérique du sud et éventuellement vers les Etats-Unis ».

« Nous avons passé deux jours à explorer les opportunités d’investissement à Dakhla qui constitue un hub potentiel pour notre entreprise et nous sommes impressionnés par la qualité des infrastructures mises en place au niveau de la région et par la compétence des responsables locaux », a-t-il expliqué.

En tant que plaque tournante potentielle pour les entreprises américaines en Afrique, Dakhla présente de très bonnes perspectives, a estimé Blumberg, se disant convaincu de pouvoir investir dans cette ville dans l’avenir.

Pour sa part, Steven Traube, investisseur dans le domaine de l’hôtellerie, a souligné que cette visite de deux jours a permis aux membres de la délégation de s’enquérir des progrès réalisés au niveau de la région et de découvrir de nouveaux projets d’infrastructure, notamment, le port Dakhla Atlantique, qui vont ériger Dakhla en un hub central pour les entreprises.

Traube a aussi indiqué que Dakhla offre d’énormes opportunités d’investissement, notant qu’ »il est temps de s’y installer rapidement avant l’achèvement des travaux du port Atlantique, pour tirer profit des opportunités économiques aux Etats-Unis et en Israël », tout en rappelant l’importance de l’accord signé entre les États-Unis, le Maroc et Israël l’année dernière.

« Dakhla va devenir un port de transit au service des flux maritimes, voire un hub central pour l’Amérique du sud, l’Europe et l’Afrique », a-t-il avancé.

« La sécurité dans la région nous encourage à appréhender avec sérieux les possibilités d’investissement, puisque les investisseurs privilégient un environnement stable, afin de produire et exporter dans des conditions optimales », a-t-il ajouté.

De son côté, le président du groupe Northern Pelagic (NORPEL), une entreprise de produits de la mer, Brady Schofiled, a noté que la filière de pêche à Dakhla est bien intégrée et exploite entièrement les produits de pêche, exprimant sa volonté d’y investir à long terme.

« Dakhla va devenir un hub africain une fois le port achevé », a souligné Schofiled, faisant savoir que ce projet d’envergure constituera une interface maritime d’intégration économique.

« Lors du Forum d’investissement Maroc-USA, j’ai pris contact avec trois fournisseurs pour exporter les produits de la pêche maritime de Dakhla vers les Etats-Unis’’, a-t-il confié, notant que sur le long terme, des joint-ventures seront mises en place au profit des acteurs économiques des deux pays.

Le Forum d’investissement Maroc-USA vise à consolider la coopération bilatérale et à développer de nouveaux investissements directs américains, dans les domaines de l’agriculture, le tourisme ou encore les mines et les énergies renouvelables.

Cet évènement à vocation économique a été marqué par la présence de plus d’une vingtaine d’hommes d’affaires leaders dans les secteurs de l’agroalimentaire, des énergies renouvelables, de la finance et des technologies médicales.

Ce forum a été ponctué par une session B2B, qui a été une occasion pour les opérateurs économiques américains souhaitant investir dans la région de se familiariser avec les différentes opportunités d’investissement dans plusieurs secteurs d’activité à forte valeur ajoutée.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page