Une dangereuse bande de hackers vise le Maroc

“Big Brother” du roman célèbre “1984” de George Orwell est de retour et le Maroc n’est pas non plus épargné par son oeil voyeur d’espion.

Ceci si l’on en croit Kaspersky Lab qui a révélé que le Royaume est victime de cybercriminels, membres d’un réseau se faisant appeler “Bande de Gaza” et s’exprimant en arabe.

Ces hackers ont pour dessein criminel de pirater des informations sensibles concernant des personnalités et des organisations ayant des intérêts politiques au Proche-Orient, selon le quotidien Al Massae de ce mercredi.

Le rapport de Kasperky Lab ajoute que le Maroc est aussi concerné par le piratage. Mais que le nombre des victimes marocaines ne dépassait guère cinq, sans toutefois citer ni leurs noms, ni des détails sur cette opération de cybercriminalité.

Kaspersky Lab s’est contenté de donner la liste des institutions que les hackers de la ” Bande de Gaza” espionne. Parmi lesquelles, des ambassades, des banques, des partis politiques, ainsi que des médias, des établissements d’enseignement, des établissements hospitaliers, des sociétés et autres entreprises.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: un léger tremblement de terre ressenti à Nador

Une secousse tellurique d'une magnitude de 3,0 degrés sur l'échelle de Richter a été enregistrée, samedi, dans la province de Nador, indique l’Institut national de géophysique (ING).