Une Américaine lance un SOS pour pouvoir rentrer au Maroc (VIDEO)

Une Américaine sollicite des autorités du Royaume de faire en sorte qu’elle puisse revenir au Maroc, sa « seconde patrie », a-t-elle assuré.

Dans une darija un tantinet « brouillonne » mais bel et bien compréhensible, « Anna » a lancé cet appel via sa chaîne YouTube, soulignant ne plus vouloir rester aux USA. Surtout, après le nombre impressionnant de cas américains ayant contracté le Covid-19 et celui encore plus grand de personnes décédées, dans nombre parmi les 50 Etats USA.

Pressée de rejoindre ses amis marocains, qui ont son estime, amitié et considération, la ressortissante américaine s’est également adressée à la Royal air Maroc. « Bghit nakhroj mane America ounamchi l’Maghrib ou daba tayara masdouda (Je voudrais quitter les USA et rentrer au Maroc, mais les liaisons aériennes sont suspendues) », a-t-elle supplié dans une darija approximative.

Et « Anna » d’ajouter, toujours en dialecte marocain, que si les responsables de la RAM ont vent de sa vidéo, elle les prie de bien vouloir la faire revenir au Maroc. La youtoubeuse américaine n’a pas non plus manqué d’évoquer les problèmes où se débat son pays « par la faute de l’inopérante politique de Donald Trump » qu’elle a qualifié… « d’idiot ».

Pour finir, l’Américaine a demandé à ses followers de partager sa vidéo avec leurs amis afin que sa voix soit entendue et qu’elle puisse rentrer au Maroc, son « second pays ».
Simple et importante piqûre de rappel au gouvernement El Othmani.Ils sont plus de 30000 Marocains à être bloqués aux quatre coins du globe.Et ils veulent aussi,comme « Anna »,rentrer au Maroc.
La seule et grande différence avec la ressortissante américaine,c’est que le Royaume est leur première et unique patrie.Celle de leurs familles,proches et amis!

Larbi Alaoui (avec Rim Tabiba)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: elle se fait passer pour la femme d’un policier afin d’avoir son visa

Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont interpellé, jeudi, un inspecteur de police exerçant au district de Sûreté d'Anfa à Casablanca et une femme âgée de 22 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de falsification et usage de documents officiels.