Une affaire de port illégal d’uniforme mobilise la DGSN

La police judiciaire de Larache a déféré, vendredi devant le parquet près la Cour d’appel de Tanger, six individus, dont une femme et un intermédiaire aux antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une affaire liée à l’organisation de l’immigration illégale et le port d’uniforme des forces publiques, indique ce samedi la DGSN.

Les éléments de la police judiciaire avaient appréhendé trois intermédiaires de l’organisation de l’immigration illégale, dont une femme de 31 ans, alors qu’ils négociaient avec des candidats à l’immigration clandestine contre des sommes d’argent, précise la DGSN dans un communiqué.

Lors de l’enquête préliminaire, la femme interpellée a usurpé l’identité d’une ancienne fonctionnaire des forces publiques, ajoute la même source, faisant état de la saisie en sa possession d’équipements et de matériels de service.

L’arrestation des six mis en cause, déférés devant la justice, s’inscrit dans le cadre des efforts inlassables et intenses déployés par les services de sécurité pour lutter contre les réseaux criminels actifs dans l’organisation de l’immigration clandestine entre le Maroc et l’Europe, note le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Meknès: un jeune de 27 ans risque (très) gros

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Meknès ont arrêté, ce mardi, un individu aux antécédents judiciaires soupçonné d'être impliqué dans une affaire de faux et usage de faux.