Une affaire d’agression sexuelle sur mineures éclate aux environs de Sidi Kacem

L’Organisation non gouvernementale, « Touche pas à mon enfant! », et le Syndicat indépendant des infirmiers ont exprimé leur profonde indignation quant à l’agression sexuelle perpétrée par un agent de sécurité à l’encontre de mineures, au Centre de santé de Ain Dfali, province de Sidi Kacem.

Selon un communiqué de l’ONG, les victimes sont de jeunes élèves qui habitent loin de leur établissement scolaire, le collège Imam Boukhari, de la commune de Ain Dfali, relevant de la Direction provinciale de l’Education nationale de la ville de Sidi Kacem.

Les victimes de l’agression étaient en train de déjeuner près des murs du Centre de santé quand elles ont été surprises par l’agent de sécurité dudit centre qui n’a pas hésité à les éloigner des lieux et à abuser d’elles sauvagement, a précisé le communiqué.

Crime abject qui interpelle « Touche pas à mon enfant » qui s’est interrogée: « Combien sont-ils ces pédophiles et ces malfaiteurs qui sévissent au sein des Centres de santé, en particulier, et à celui de toutes les institutions de l’Etat, individus qui sont recrutés par l’intermédiaire de sociétés déléguées et sont censés exercer les fonctions d’agents de sécurité? ».

M.R.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page