Un romancier marocain est décédé à Dar Bouazza

Le romancier marocain spécialisé dans le roman policier, Miloudi Hamdouchi, est décédé, vendredi à Dar Bouazza, dans les environs de Casablanca, a-t-on appris auprès des amis du défunt.

Hamdouchi est décédé à l’âge de 70 ans des suites d’une longue maladie, précise-t-on de même source.

Miloudi Hamdouchi a entamé sa vie professionnelle entre Rabat et Tanger dans les services de la Direction générale de la sûreté nationale, où il a gravi les échelons pour atteindre des postes de responsabilité, avant de se reconvertir dans l’enseignement et la recherche et de se prêter à l’écriture.

Feu Hamdouchi a enrichi la littérature marocaine avec une dizaine d’œuvres parmi lesquelles figurent le roman « Le poisson aveugle » qui a fait l’objet d’une adaptation cinématographique, « Relation privée », « Les griffes de la mort », « La Sainte Janjah » encore « Oum Tariq », ainsi que d’autres publications ayant trait au domaine juridique.

Miloudi Hamdouchi s’évertuait à résoudre les énigmes criminelles qu’il a eu à élucider au cours de sa carrière et s’est distingué dans le domaine académique avec les études qu’il a réalisées en sa qualité de professeur spécialisé en droit pénal et en criminologie.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page