Un responsable égyptien encense le Maroc

Le Maroc offre un climat d’affaires propice à l’investissement étranger compte tenu de ses réformes structurelles lancées au cours des dernières années, a affirmé Mohamed Adil Hossni, président de l’association maroco-égyptienne des hommes d’affaires.

Dans une déclaration à la presse relayée par le quotidien égyptien « Akhbar Al Youm », Hossni a souligné que le Royaume est devenu aujourd’hui « une porte d’entrée vers les marchés africains » grâce notamment à sa position de carrefour stratégique.

Il a soutenu que « les infrastructures logistiques dont dispose le Maroc, telles que le port Tanger Med, le plus grand complexe portuaire d’Afrique et du bassin méditerranéen desservant 186 ports dans 77 pays, contribuent à la promotion de l’économie marocaine à l’étranger et à élever le niveau de sa compétitivité à l’échelle mondiale ».

En outre, le responsable a fait savoir que l’association maroco-égyptienne des hommes d’affaires, dont l’objectif est de renforcer la coopération économique entre Rabat et le Caire, envisage d’organiser des visites de délégations d’hommes d’affaires égyptiens au Maroc en vue d’examiner les nouvelles opportunités de coopération qui s’offrent dans de nombreux domaines.

D’après les statistiques du ministère égyptien du Commerce et de l’Industrie, le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Egypte s’est élevé à plus de 505 millions de dollars en 2017.

Le Maroc est le 42ème investisseur étranger en Egypte. Ces investissements touchent plusieurs secteurs, notamment l’industrie, les services, l’agriculture et le tourisme.

D’autre part, les investissements égyptiens au Maroc, qui se sont chiffrés à 249 millions de dollars en 2017, sont particulièrement concentrés sur les secteurs du tourisme et de l’immobilier.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page