Un rapport américain pointe les faiblesses du Maroc

Le rapport publié par le Département d’Etat américain sur certains secteurs vitaux du Maroc n’est pas tendre du tout! “Tendre” est un doux euphémisme car on y pointe sévèrement la situation des plus déplorables que connaissent la santé et les transports, selon le quotidien Al Massae de ce mercredi.

La recrudescence de la criminalité est également citée et ce, malgré les interventions louables et continues des forces de l’ordre, précise ledit rapport publié vendredi dernier. Ainsi, les dangers inhérents à des actes criminels sont de plus en plus grands, surtout concernant la capitale économique du Royaume. Vols à l’arraché, vols à l’intérieur des voitures, agressions diverses et braquages font partie du lot quotidien de ces méfaits dont sont victimes de paisibles citoyens.

Ces criminels de tout acabit, sans foi ni loi, sévissent dans les zones urbaines surpeuplées, ainsi que sur les lieux très fréquentées, à l’instar des sites touristiques, des souks et des festivals, ajoute le journal. Et, contournant la loi d’interdiction de port d’armes à feu sans permis, au Maroc, l’utilisation d’armes blanches, couteaux et autres épées, est souvent privilégiée par les agresseurs pour perpétrer leurs méfaits.

L.A

Articles similaires

Suggestions d’articles

Âge, sexe, région…: les derniers chiffres sur le coronavirus au Maroc

68 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été confirmés pendant les dernières 24 heures, jusqu'à mardi à 18h00, portant à 602 le nombre total des cas confirmés, a indiqué le ministère de la Santé.